|

image
Bienvenue, je suis

Jo Ann von Haff

Romancière nomade et multiculturelle, j'écris des histoires d'aujourd'hui avec des héros de tous les jours et de tous les horizons, des personnages qu'on peut croiser dans la rue. Mes romans reflètent le monde tel que je le vois : moderne, global et sans frontières, où chacun a sa place. J'aime voyager, par avion ou par les mots, apprendre de nouvelles cultures et de nouvelles langues.

Ancienne correctrice, je me dédie dorénavant à l'édition. Mes genres de prédilection sont la romance, la women's fiction, la fantasy et l'urban fantasy. Pour un texte court ou pour un suivi sur le long-terme, je vous propose des services à la carte. Contactez-moi en vous servant du formulaire en bas de page.

Lecture

Compte-rendu et suggestions

Édition

Commentaires et plan d'action

Accompagnement

Suivi personnalisé

Conseils

Des réponses à vos questions
Derniers articles

☎ La limite de l'édition : le choix du créateur


Depuis la Rentrée, je fais des retours vidéos de mes lectures. Pas toutes ! Je ne le fais pas pour les romans que je n'ai pas aimés ou les romans anglophones. Cela fait plusieurs années maintenant que je me concentre sur les romanciers francophones quand il s'agit d'écrire un commentaire sur Amazon ou Goodreads, la plateforme de lecture que j'utilise.

Aparté pour rappeler que les commentaires font vivre les romans ! Alors si vous avez aimé un livre en particulier, n'hésitez surtout pas à le faire savoir sur les réseaux, sur les plateformes d'achat et de lecture. Beaucoup de lecteurs se fient aux commentaires pour leurs achats, alors donnez un coup de pouce à vos romanciers préférés.
/aparté

J'ai lu un roman récemment qui m'a laissé mitigée. Je ne l'ai pas détesté, mais j'ai du mal à l'apprécier tout à fait à cause de son héros qui est également le narrateur, donc nous avons toute l'histoire à travers lui. À travers ses œillères parce qu'il est bourré de préjugés.
Et il n'y a rien de plus insupportable qu'un narrateur bourré de préjugés ! Cela le rend antipathique, malgré ses bons moments (il y en a quelques-uns).

Une amie a fait la remarque que c'était un loupé éditorial et là, je ne suis pas d'accord.


Le héros est insupportable (par moments), mais c'est le choix de l'auteur du roman.
S'il veut rendre son héros le plus exécrable possible, le plus intolérant possible, le plus insupportable possible, c'est son choix. L'auteur a une idée très claire en tête de ce qu'il veut faire de son histoire, de ses personnages, c'est lui qui décide jusqu'où il est prêt à aller.

En tant que romancière, je m'octroie le droit de rendre mon personnage le plus abject possible (en théorie ! Dans la pratique, j'aurais du mal à l'assumer pendant l'écriture) en espérant que mes éditeurs me feront suffisamment confiance pour m'accompagner et en promettant une fin cohérente avec le comportement / les actions / l'évolution de ce personnage.
Tous mes romans ne se terminent pas bien, il se peut donc que l'évolution ne soit pas la meilleure...


En tant qu'éditrice, mon rôle est d'accompagner l'auteur dans ces décisions, dans son choix artistique. Je peux conseiller, faire des suggestions concernant un point ou proposer une conclusion qui sera cohérente mais qui montrera une évolution (on veut tous voir un personnage évoluer, si le personnage est exactement le même qu'au départ, on a fait un voyage pour rien).
Je m'engage à vous soutenir dans vos idées et à vous accompagner, quel que soit votre choix de héros (ou anti-héros).
Et si votre choix est un héros imbuvable, je serai là pour vous. Ensemble, nous allons juste essayer de trouver un moyen de le rendre imbuvable et supportable parce que nous avons tous un méchant (un vrai) que nous apprécions, et que tous les méchants ne sont pas que méchants.




✏ Dix conseils pour un NaNoWriMo sans stress

Nanoteuse depuis 2006, j'ai participé 13 fois au NaNoWriMo, j'ai gagné 13 fois et j'ai écrit 17 romans rien qu'en novembre. Voici des conseils testés et approuvés (quelques-uns abandonnés entre-temps).

1.
Le NaNo est un défi personnel, ce n’est pas une compétition. 
Ce que font les voisins ne vous concernent pas. 
Ils ont déjà terminé ? Champonix. 
Concentrez-vous sur votre texte.

2.
Si vous avez pris du retard, divisez le nombre de mots par le nombre de jours qui vous restent. 
Il ne vous manque pas 5000 mots, il vous manque 500 mots supplémentaires par jour.

3.
Grugez, c’est légal ! 
Si votre personnage s’appelle Caroline ou Khaled, rebaptisez-les Marie Caroline ou Jean Khaled.
Sans le trait d’union, sinon ça compte pour un seul mot ! 
Écrivez dans un temps composé (passé composé / plus-que-parfait). 
Sachez juste que c’est galère à corriger...

4.
Faites des word wars ! 
Donnez-vous 15 ou 30 minutes et tentez d'écrire le plus de mots possibles. À faire à plusieurs ou solo, le tic-tac du minuteur peut être une motivation supplémentaire.
En quatre sprints, votre quota du jour est plié !

5.
Écrivez votre plan directement sur votre document ! 
Ne copiez-collez pas, ce serait de la triche ! 
Mais notez vos moments-clés (des dates importantes pour votre histoire) qui vous serviront de repère.

6.
De même, notez vos nouvelles idées sur votre document
Nouvelle idée, nouvelle scène que vous avez peur d’oublier, une phrase superbe, etc. 
Tout ça sera intégré à votre histoire, ça compte.

7.
Ne supprimez pas les passages que vous n’aimez pas
Rayez-le, cachez-le sur en changeant la couleur de la police, mais ne supprimez rien ! 
Vous avez sué pour ces mots, ne les tuez pas !

8.
Arrondissez toujours votre compteur. 
Vous avez écrit 1658 mots ? Avancez jusqu’à 1700. 
Mais puisque vous êtes à 1700, pourquoi pas 2000 ? 
Tous les mots en plus sont du bonus.

9.
Laissez les corrections pour décembre. 
En novembre, on écrit. 
Taisez votre critique intérieur.

10.
Faites-vous une assurance écriture
Si vous êtes super inspirés, tout baigne, écrivez tout, plusieurs quotas même ! 
On ne sait jamais si on ne va pas pouvoir écrire demain.

Conseils bonus !

1.
Quand vous allez vous lancer dans l’écriture intensive, coupez-vous les ongles
Ça fait un mal de chien, sinon.
Valable toute l'année.

2.
Le compteur officiel ne compte pas de la même façon que le compteur Word (ou autre). 
À partir du 25 novembre, vérifiez sur le site officiel, assurez-vous qu’il n’a pas mangé 1000 mots entre-temps. 
N’attendez pas la dernière heure.
(En vrai, ce sont 12.)
MÀJ 22 XI 2019 : les compteurs ne sont pas d'actualité en 2019, leur futur est en discussion.



Liste créée le 6 XI dans le cadre d'un workshop
organisé pour les Masterclasses de Julie Huleux

Mes NaNoWriMo publiés.





☎ Avez-vous besoin d'accompagnement ?

Vous êtes écrivain et vous vous sentez seul devant votre manuscrit ?
Vous avez besoin d'un soutien ?
D'un œil extérieur pendant l'écriture ou la correction de votre projet ?

Je peux vous aider : CLIQUEZ ICI.

☎ Avez-vous besoin d'une éditrice ?

Vous êtes écrivain et vous avez des doutes concernant votre manuscrit ?
Vous avez besoin d'un œil extérieur, de conseils pratiques ?
Quelque chose coince, mais vous ne savez pas encore de quoi il s'agit ?
Ou alors vous aimez le résultat, mais vous voulez vous en assurer ?

Je peux vous aider : CLIQUEZ ICI.

✂ Rendre ses informations sur Google officielles

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais vous pouvez renforcer ta présence sur Google.

En juillet, je me suis googlée pour m'assurer que mon site était au moins dans la première page de recherches de Google. C'est bien beau d'avoir un site, mais si personne ne le voit quand on fait une recherche sur nous, à quoi bon, n'est-ce pas ?
Je suis passée en mode Navigation privée (Ctrl + Maj + N sur Chrome), et ça me tracassait de n'avoir que mes publications BMR sur ma fiche.


En bas se trouve le bouton « revendiquer cette fiche info » (avant c'était « Gérez-vous la présence en ligne de Jo Ann von Haff ? »). Exemple avec Suzanne Roy, ma jumelle cosmique.)



En cliquant, cela nous redirige vers une page de démarches assez simple : un selfie avec son passeport ou sa carte d'identité (j'ai pris ma photo en cachant les données, au cas où, ne laissant que la photo et le nom bien visible). Il faut également donner ses liens officiels (sites, réseaux sociaux) et prouver qu'on a accès au tableau de bord de chaque lien (une capture d'écran de l'interface de notre site, et montrer que nous pouvons changer nos profils sur les réseaux).
Alors j'ai revendiqué ma fiche.

Deux/trois semaines plus tard, en août, je recevais l'autorisation de modifier mon compte.



Je voulais ajouter mes autres publications, puis j'ai remarqué que j'avais d'autres résultats, mais au lieu de « von Haff » (v minuscule), ils étaient sous « Von Haff » (V majuscule).


J'ai donc demandé à fusionner trois profils (si, si, j'avais un troisième perdu !).

Première semaine d'octobre, enfin, j'avais un seul profil « officiel ».



Revendiquer ma fiche a été plus compliqué que la moyenne, sûrement grâce à l'orthographe fantaisiste et hachée de mon nom. Il suffit d'une case pour tout fractionner, apparemment !
Mais c'est classe.
Non ?



Maintenant j'ai juste besoin de savoir comment changer cette fichue photo...


✏ Ce que le NaNoWriMo m'a rapporté

La NaNoWriMo a été la meilleure école d'écriture et d'organisation pour moi.
Et alors que je viens de passer la pire édition de ma vie, je vais tout de même t'expliquer pourquoi novembre est devenu quasi-sacré dans mon calendrier.

Est. since 2006

J'étais dans un groupe d'écriture anglophone lorsque j'ai appris l'existence du NaNoWriMo en 2005. Pourtant, ce n'est qu'en 2006 que je me suis inscrite officiellement (le 15 octobre) suite à un article d'une blogueuse française, Chimère (si tu me lis). 
Je suis partie à la wannagain, IRL c'était le souk, mais j'ai tout de même réussi à boucler les 50K en 15 jours (sans être chez moi alors que mon ordinateur pas du tout portable y était). La communauté française était encore toute petite et j'ai rencontré des gens super que j'ai rencontrés pour de vrai à Paris en 2007 lorsque j'ai participé à la TGIO (Thanks G* it's over : la fête de fin de NaNo en décembre).

J'ai appris à m'organiser

Quand je me suis inscrite au NaNo, j'écrivais depuis déjà 10 ans ! Ou plutôt, je gribouillais. Je n'avais que trois romans terminés, avec un début, un milieu et une fin. Pour les deux premiers, je les ai écrits dans un cahier, donc je n'avais pas d'autre choix que suivre un semblant de chronologie. Pour le troisième roman, une de mes cousines le lisait en même temps donc j'avais intérêt à écrire dans l'ordre également.
Arrivée en France, j'écrivais au stylo plume sur des copies doubles Seyès illimitées (le double luxe pour quelqu'un qui vient d'Angola) et, bien sûr, dans le désordre et uniquement ce qui me plaisait. Disant que pendant des années, rien n'a abouti...
Avec le NaNo, je me suis remise à écrire sur ordinateur et dans l'ordre. Même si je n'avais pas de plan (ça n'a pas changé), j'avançais en espérant arriver à la destination que je m'étais fixée...

J'ai appris à écrire vite

Écrire vite n'est pas forcément écrire de la m*, comme le diraient certains. 
Pour moi, depuis que je me suis lancée dans le NaNo et que j'ai commencé à écrire dans l'ordre, écrire vite me permet d'arriver plus vite là où je veux aller, que ce soit la fin (le saint Graal) ou juste une scène à laquelle on a pensé pendant des semaines !
En plus, les Word Wars (écrire le plus de mots possible pendant quinze minutes) nous entraînent à frapper vite. Je passe toujours mon tour lors des WW organisées sur mon forum ou dans le chan régional, mais je peux monter jusqu'à 850 mots environ en quinze minutes. 
Et si je veux terminer avant minuit (pour une quelconque raison), je mets le turbo, quitte à écrire 17K dans la journée...

J'ai appris à me défier

Le NaNo n'est pas une compétition ! C'est un défi personnel, on cherche à être meilleur que soi-même !
Je n'ai jamais tenté le 50K1Day (écrire 50 000 mots en 24 heures), et je ne pense pas que je le ferai un jour. J'ai écrit mon premier NaNo en 15 jours, et tous les ans, je réduisais ce délai jusqu'en 2011 où j'ai écrit mon plus beau roman en quatre jours.
Je m'étais prouvée à moi-même de ce dont j'étais capable, et à partir de là, ce n'était plus important.
Aujourd'hui, mes plus grands défis sont parvenir à écrire 50K alors que je suis en déplacement, que je travaille, que je ne suis pas chez moi ou que je bouge !
Ce que font les autres ne m'intéresse pas, mais je suis là pour encourager. Toujours.

J'ai appris à trier

Quand on a 1500 idées à l'heure comme Sigmund, il faut apprendre à prioriser ses envies. J'écris sans plans (95 % du temps), du coup, je dois me lancer dans l'idée qui est la plus développée dans mon esprit pour parvenir à écrire 50K de cette histoire-là.


J'ai sûrement appris d'autres choses, mais voilà les plus importantes, à mon avis. Si je ne devais écrire qu'un roman par an, ce serait sûrement en novembre.
Parce que j'aime le mois du NaNo de la même façon que j'aime Noël. C'est l'ambiance. C'est savoir que des centaines de milliers de personnes dans le monde écrivent au même moment pour les mêmes raisons. C'est faire partie d'une communauté (avec ses bons et mauvais côtés). C'est se défier pour atteindre un objectif commun.
C'est de faire, au lieu de rêver.
C'est magique.
Vraiment comme Noël...

Treize éditions, 13 victoires et 17 romans

En treize éditions, j'ai écrit 17 romans, les 18e et 19e sont toujours en cours. Il y a de tout : de la Women's fiction, de la romance, de la fantasy et même du paranormal ! En 2019, j'atteindrai mon millionième mot.


2008 : Aujourd'hui ne se termine jamais
2011 : Derniers jours avant les pluies (disponible pour les abonnées)
2013 : Les Yeux de Léon
2014 : Les Noces de Jade
2017 : Roméo cherche Juliette (romance disponible sur Wattpad, Gagnant du Wattys 2019)

Et des Camp NaNoWriMo ?

2015 : Tango à minuit



✏ NaNoRomans francophones publiés et auto-publiés

Si vous avez un NaNoroman publié en français, faites-le-moi savoir dans les commentaires !

2005

Cécile Duquenne
Entrechats, Éditions Voyel 2010
Suzanne Vanweddingen
Le Dernier Train, Rryozz Éditions 2014


2006

Ophélie Bruneau
Et pour quelques gigahertz de plus…, Éditions Ad Astra 2011


2008

Christian Perrot
Âme à âme, Éditions Lune Écarlate 2017
Cindy Van Wilder
Les Héritiers, Gulfstream 2014
Jo Ann von Haff
Aujourd’hui ne se termine jamais, L’ivre-Book 2014, Réédition en auto-publication 2018
S.M. Chevalier
L’Expérience LP4, Éditions Boz’Dodor 2016


2010

Ophélie Bruneau
L’Ouroboros d’argent, Éditions du Chat Noir 2013


2011

Anne Rossi
Suzy online, Éditions Les Lucioles 2013
Une démone chez les anges, Éditions Sortilèges 2013
Céline Etcheberry
Les Mots d’Eden – Vers toi, Éditions Milady Romance 2015 
Deirdre Campbell
Les Épreuves de l’amour, Éditions Láska 2013
Franck Labat
Naturalis, Éditions Prisma 2013
Sara Agnès L.
Annabelle 2, Nouvelle leçon, Éditions Milady Romance 2015
Suzanne Vanweddingen
L’Agence, Rryozz Éditions 2013


2012

Alise Scarling
Lacrimosa, Milady 2014
Bérengère Rousseau
Souffleur de rêves, Éditions Livr’S 2016
Marie Hamel
Des Femmes qui ont du chien, 2016
Mathilde Sanson
B, 2017


CAMP 2012

Anne Rossi
Passeurs d’ombre, Numeriklivres 2012


2013

Aurélie Mendonça
Zombitions, Rebelle Éditions 2014
Bérengère Rousseau
Rédemption, Éditions du Riez 2015
Céline Etcheberry
Les Mots d’Eden – Sans toi, Éditions Milady Romance 2015
Emmanuelle Nuncq
Palimpsestes 1, Éditions du Chat Noir 2016
Florence Clerfeuille
Le Chat du jeu de quilles, 2014
Jo Ann von Haff
Les Yeux de Léon, Éditions Láska 2014, réédition BMR 2017 & France Loisirs 2018
Mélody Gornet
Tout revivre, Éditions Thierry Magnier 2015
Nathalie Beaux
La Corrosion des anges, 2015
Ophélie Bruneau
La Dernière Fée de Bourbon, Éditions du Chat Noir 2015
Pouhiou
#Apolog, Framasoft 2015


CAMP 2014

Amélie Voyard-Venant
Queen of Love, HQN 2016
Hope Tiefenbrunner
Une bière, des mangas et un sourire charmant, HQN 2015


2014

Anne-Cerise Luzy
L’Opale de feu 2, 2015
Christian Perrot
Cartel robotique, Éditions Lune Écarlate 2017
Élodie Lemaire
Sonate au clair de lune, Éditions du Petit Caveau 2017
Florence Clerfeuille
Le Chat du jeu de quilles 3, 2015
Jo Ann von Haff
Les Noces de Jade, Éditions Charleston 2018 & MxM Bookmark 2019
Finaliste du prix du livre romantique 2018


CAMP 2015

Jo Ann von Haff
Tango à minuit, MxM Bookmark, Collection Infinity, 2019
Jo Ann von Haff

Un arc-en-ciel dans l'obscurité, MxM Bookmark, Collection Infinity, 2020
Rose Steinmetz
L'Heure de vivre, 2016
Vacances sur Aphaléia, 2018


2015

Betty Piccioli
A.I. (Amis imaginaires), Castelmore 2018
Clément Serin
Chemin défaisant, 2018
Florence Clerfeuille
Le Poids de la colère, 2016
Jamesina Hamlet
Un jugement impératif, 2017
Lynda Guillemaud
Les Ombres de Brocéliance, 2016
Melanie de Coster
De Biblioteca, Aconitum 2018
Sara Agnès L.
Pour un éclat de ta lumière, 2017


2016

Isabelle Bauthain
Grish-Mère, ActuSF 2018
Prix Elbakin du meilleur roman de fantasy français 2018
Lawrence Singclear
42, 2017
M. Mih
L’Arpenteur, 2017
Mathilde Sanson
Dors, 2017
Mélanie Lacroix
Aujourd’hui, demain… et les jours d’après, 2017
Sophie Mondoré
L’Exil au noir, 2017


2017

Mélanie Lacroix
Noces de coton, 2018



Prestations

Cliquez sur les images

Services, Édition indépendante, Conseil, Accompagnement, Suivi éditorial
Services, Édition indépendante, Conseil, Accompagnement, Suivi éditorial
Services, Édition indépendante, Conseil, Accompagnement, Suivi éditorial
Place Vendôme en hiver, romance contemporaine aux Éditions MxM Bookmark, romance MM, romance de Noël
Aujourd hui ne se termine jamais, roman féminin, auto-publication
Contact
Luanda, Angola
NIF 2402342439
Skype @joannkamar