Jo Ann von Haff

Romancière polyvalente. Éditrice zen. Pom-pom girl.

☎ Les différentes étapes du manuscrit
Le manuscrit vit plusieurs vies, plusieurs étapes, tel un chat.

1) L'idée. 
Que ce soit une épiphanie alors qu'on lavait la vaisselle ou un décorticage en règle de ses notes, sans l'idée, il n'y a pas la raison pour laquelle se lancer dans l'écriture.

2) L'écriture, bien sûr ! 
Sans cela, pas de manuscrit, pas d'histoire à raconter, pas de texte à améliorer. 
C'est le moment de donner vie à nos personnages, de mettre en place notre intrigue, de faire cette histoire vivre ailleurs que dans notre esprit. En vrai, c'est la délivrance !
(Inclus les relectures et corrections avant le passage de l'éditeur.)

3) L'édition. (Content editor)
Des romancières et romanciers passent de l'écriture à la correction finale sans passer par cette case, et c'est dommage.
La phase de l'édition sert à rectifier l'intrigue, à équilibrer le rythme, à étoffer les personnages, à chasser les incohérences, à trouver une meilleure fluidité... C'est crucial ! C'est à ce moment qu'on élimine toute possibilité de recevoir un commentaire dans le genre « ce n'est pas logique », ou « ça fait trois ans qu'elle est enceinte », ou « ils sont en t-shirt en plein janvier ? » (quoique, pour ce dernier, avec le réchauffement climatique, c'est possible) (ou alors ils sont sous les Tropiques, et c'est la canicule). C'est également à ce moment qu'on redistribue les pistes s'il en faut et qu'on ralentit la fin (si vous avez des fins) (je suis connue pour m'arrêter avant la fin) (j'aime me faire des frayeurs comme ça).

4) La correction
Après avoir démonté puis reconstruit le manuscrit, il est temps de passer à la correction.
Conseil : le correcteur et l'éditeur peuvent être la même personne, mais pour plus de recul, surtout si le temps est très court entre les deux étapes, je conseille vivement à travailler avec un éditeur et un correcteur. Comme dans les maisons d'édition sérieuses.

Il existe deux types de correction :
Premièrement, celle qui se concentre sur la syntaxe, qui chasse les phrases kilométriques et formulations brinquebalantes. L'éditeur peut également s'en occuper. (Line editor)
Ensuite, la correction qui chasse fautes de grammaire, d'orthographe, de conjugaison, toutes ces règles que nous avons ignorées au primaire. (Copy editor)
Ces deux types de correction sont complémentaires et peuvent être simultanées, une seule personne peut s'en charger !

5) La relecture (Proofread)
Dernière étape, la relecture pour traquer les ultimes coquilles ! Il y en restera toujours, malheureusement, mais une dernière lecture, par l'auteur, l'éditeur et/ou le correcteur en chassera, j'espère !, le maximum.

L'histoire est lue, relue, corrigée, rerelue, il est temps de l'envoyer vivre sa vie !
On s'occupe à présent de mise en page, de couverture, de publication. Ce sont les différentes étapes du roman...

Jo Ann von Haff est publiée chez BMR, Bookmark, France Loisirs et Charleston, et a été finaliste du Prix du Livre romantique de 2018. Elle met son expérience de romancière et d éditrice à votre disposition.

Témoignages

Travaillez avec moi

Contact

Jo Ann von Haff
@joannkamar
Luanda, Angola